FRAME RELAY  FRAME RELAY Frame Relay est un protocole de réseau étendu qui agit au niveau des couches physique et liaison de données du modèle OSI. Ce protocole est utilisé par les fournisseurs d’accès pour transmettre des signauxvocaux et numériques entre réseaux locaux par l’intermédiaire d’un réseau étendu. Frame Relay est un protocole de réseau étendu très répandu car il est de faible coût par rapport aux lignes dédiées et d’une grande flexibilité.

 LES CARACTERISTIQUES DE LA TECHNOLOGIE FRAME RELAY : • Fonctionne au niveau des couches 1 et 2 du modèle OSI. • Technologie à commutation de paquets, et à accès multiples. • L’ETTD et l’ETCD sont respectivement généralement le routeur client et le commutateur de l’opérateur. • Remplace des réseaux point-à-point, trop coûteux. • Se base sur l’encapsulation HDLC.

 LES INCONVENIENTS DE LA TECHNOLOGIE FRAME RELAY : • Capacité de vérification des erreurs et fiabilité minime . • Affecte le fonctionnement de certains aspects (Split Horizon, broadcasts, etc.). • Ne diffuse pas les broadcasts.

 LES TOPOLOGIE FRAME RELAY : • Maillage global : Chaque extrémité est reliée par l’intermédiaire d’un PVC distinct vers chaque autre destination. • Maillage partiel : Egalement appelé topologie en étoile ou "hub-and-spokes". Chaque extrémité n’est pas reliée à toutes les autres.

 DEFINITIONS : • Tarif d’accès : Vitesse d’horloge de la connexion. • DLCI (Identificateur de connexion de liaison de données) : Le commutateur Frame Relay mappe deux DLCI (Source et destination) afin de créer un PVC. • PVC (Circuit virtuel permanent) : Circuit virtuel (point-to-point) pour relier deux extrémités dans un environnement commuté. • LMI (Interface de supervision locale) : Norme de signalisation entre le point d’extrémité et le commutateur Frame Relay chargé de la gestion et maintenance de l’état entre les unités. • CIR (Débit de données garanti) : Débit de données que le fournisseur s’engage à fournir. • Bc (Débit garanti en rafale) : Nombre maximum de bits que le commutateur accepte de transférer sur une période donnée.

Mohamed [email protected]@H // [email protected]

Page 1

• Be (Débit garanti en excès) : Il est généralement limité par la vitesse du port de la boucle locale. Les trames émises en excès ont leur bit d’éligibilité à la suppression mis à 1. • FECN (Notification explicite de congestion au destinataire) : Bit défini dans une trame qui signale à l’unité réceptrice de lancer des procédures de prévention de congestion. • BECN (Notification explicite de congestion à la source) : Idem mais pour l’unité source. Un routeur recevant cette notification réduira le débit de transmission de 25%. • Bit d’éligibilité à la suppression : Bit qui indique que la trame peut être supprimée en priorité en cas de congestion.

 INTERFACE DE SUPERVISION LOCALE (LMI) La LMI (Local Management Interface) est un mécanisme de test d’activité qui fournit des informations sur les connexions Frame Relay entre le routeur DTE et le switch Frame Relay (DCE). Le switch et le routeur doivent utiliser le même LMI. Il existe différents types d’interfaces LMI, incompatibles entre elles :   

cisco ansi q933a

 TABLE DE COMMUTATION FRAME RELAY La table de commutation Frame Relay dispose de quatre colonnes : • Port d’entrée. • DLCI d’entrée. • Port de sortie. • DLCI de sortie.

 LE PROCESSUS DE TRANSMISSION DE DONNEES AU TRAVERS D’UN RESEAU FRAME RELAY EST : 1. 2. 3. 4. 5.

Le routeur source encapsule les données à transmettre dans une trame Frame Relay. Le commutateur reçoit cette trame, et utilise la table de commutation du port d’entrée afin de déterminer le port de sortie, et donc le DLCI de sortie. Le commutateur modifie la trame en plaçant le DLCI de la source, afin que la destination puisse savoir quelle est cette source. Le routeur de destination reçoit la trame émise par le commutateur. une trame vers le DLCI indiqué dans la trame reçue.

 LES CARACTERISTIQUES DES SOUS-INTERFACES POINT-A-POINT SONT : • Une sous-interface par PVC. • Une attribution statique de DLCI par sous-interface. • Chaque connexion point-à-point est son propre sous-réseau. • Chaque interface possède un seul DLCI. • Split horizon ne fonctionne pas comme on voudrait qu’il fonctionne dans le principe  LES CARACTERISTIQUES DES SOUS-INTERFACES MULTIPOINTS SONT : • Une seule sous-interface pour établir plusieurs PVC. • Autant d’attributions statiques de DLCI qu’il y a de PVC (Destinataires). • Toutes les interfaces font partie du même sous-réseau. • Chaque interface possède son DLCI local. • Split horizon fonctionne avec ce type de sous-interface.

Mohamed [email protected]@H // [email protected]

Page 2

 LA CONFIGURATION DES SOUS-INTERFACES 1.Sur une interface DTE mutlipoint. (config)#interface name number (config-if)#encapsulation frame-relay [ietf] (config-if)#ipaddress adress netmask (config-if)#no shutdown 2. Sur une interface DTE multipoint pour se connecter sur un PVC non contigu. (config)#interface name number (config-if)#encapsulation frame-relay (config-if)#ipaddress adress netmask (config-if)#frame-relaymapip destination_address local_dlci [broadcast] (config-if)#no shutdown La commande « frame-relaymap » est utilisée pour définir un mapping entre une adresse IP de destination et le numéro de DLCI utilisé localement pour la joindre. 3. Sur une sous-interface point-to-point. (config)#interface name number (config-if)#encapsulation frame-relay (config-if)#no shutdown (config-if)#interface name number.sub-number point-to-point (config-subif)#ipaddress adress netmask (config-subif)#frame-relay interface-dlci local_dlci 4. Mappage dynamique sur les sous-interfaces multipoints dans un réseau partagé (config)#interface name number (config-if)#encapsulation frame-relay

(config-if)#no shutdown (config-if)#interface name number.sub-number multipoint (config-subif)#ipaddress adress netmask (config-subif)#frame-relay interface-dlci local_dlci Note : Le mapping dynamique utilise Inverse ARP pour demander l'adresse IP à l'autre bout d'une connexion pour un DLCI local donné. Les réponses aux requêtes IARP sont entrées dans une table de mapping « adresse - DLCI » sur le routeur. Cette table est utilisée pour fournir l'adresse IP du correspondant à l'autre bout ou le DLCI pour le trafic sortant. Quand une sous-interface est créée, on doit spécifier l'information qui distingue une sous-interface de l'interface physique et associer la sous-interface en question au numéro DLCI concerné, d'où la commande « frame-relay interface-dlci ». Le mapping statique élimine cette nécessité d'utiliser Inverse ARP et donc de la commande « frame-relay interface-dlci » 5. Mappage statique sur les sous-interfaces multipoints dans un réseau partagé (config)#interface name number (config-if)#encapsulation frame-relay (config-if)#no shutdown (config-if)#interface name number.sub-number multipoint (config-subif)#ipaddress adress netmask (config-subif)#frame-relaymap destination_addresslocal_dlci [broadcast] #clear frame-relayinarp :Cette commande efface les entrées dynamiques apprises par IARP. Rappel : le découpage d’horizon empêche qu’une mise à jour de routage reçue sur une interface physique ne soit retransmise par la même interface. cela signifie que les mises à jour ne peuvent pas être acheminées sur tout le réseau.

Mohamed [email protected]@H // [email protected]

Page 3

Frame Relay.pdf

LES TOPOLOGIE FRAME RELAY : • Maillage global : Chaque extrémité est reliée par l'intermédiaire d'un PVC distinct vers chaque autre. destination. • Maillage ...

191KB Sizes 9 Downloads 111 Views

Recommend Documents

Frame by Frame Language Identification in ... - Research at Google
May 20, 2014 - Google Services. Reported results .... Figure 1: DNN network topology. EM iterations .... eral Google speech recognition services such as Voice.

Web application security frame
Feb 14, 2006 - web application security frame component can be applied to. Chen et a1' ...... attacker successfully gains access as a legitimate user or host,.

Web application security frame
Feb 14, 2006 - tion environment to determine the application type, for example ... intelligence (AI) component that infers an action that a user ...... Files, paths,.

Noncoherent Frame Synchronization
Also, the advantage of (24) is still large when compared to noncoherent correlation, .... of the IEEE Communication Society and past Editor of Wireless Communi-.

Bicycle with improved frame configuration
Jul 24, 2006 - Page 10 .... While some bicycle frame builders have merely substi tuted tubes made .... combination, at the top of said airfoil seat tube, and rear.

ten frame puzzle.pdf
Page 1 of 3. 1 one. 3 three 4 four. 2 two. Page 1 of 3. Page 2 of 3. 5 five. 7 seven 8 eight. 6 six. Page 2 of 3. Page 3 of 3. 9 nine 10 ten. Page 3 of 3. ten frame puzzle.pdf. ten frame puzzle.pdf. Open. Extract. Open with. Sign In. Main menu. Displ

Ten Frame War.pdf
1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Page 2 of 2. Ten Frame War.pdf. Ten Frame War.pdf. Open. Extract. Open with. Sign In. Main menu. Displaying Ten Frame War.pdf. Page 1 of 2.

sonet frame structure pdf
sonet frame structure pdf. sonet frame structure pdf. Open. Extract. Open with. Sign In. Main menu. Displaying sonet frame structure pdf.

Paint Dotter Ten Frame sheet.pdf
Page 1 of 1. 11. 12. 13. 14. 15. Name______________________. Use paint dotters to show how many. Trace the numbers. Page 1 of 1. Paint Dotter Ten Frame sheet.pdf. Paint Dotter Ten Frame sheet.pdf. Open. Extract. Open with. Sign In. Main menu. Display

Frame-Semantic Parsing - Research at Google
E-mail: [email protected] ... Email: [email protected] ..... best performance in the SemEval 2007 task in terms of full frame-semantic parsing.

french corset frame ephemera -graphicsfairy.pdf
Page 1 of 1. Page 1 of 1. french corset frame ephemera -graphicsfairy.pdf. french corset frame ephemera -graphicsfairy.pdf. Open. Extract. Open with. Sign In. Main menu. Displaying french corset frame ephemera -graphicsfairy.pdf.